Mission

Le champ de compétences de la Cour des comptes est défini par la Constitution et par la loi organique n° 2012-23 du 27 décembre 2012 sur la Cour des comptes (articles 29 à 32)

Il s’agit du contrôle juridictionnel des comptes des comptables publics (art 29), du contrôle de l’exécution des lois de finances (art. 30), du contrôle du secteur parapublic (art. 31) et de la sanction des fautes de gestion (art. 32).

Actualités

Recent Posts

  • Liste des candidats déclarés ad...

    Les candidats dont les noms suivent sont…

    Lire la suite
  • Calendrier du Concours de recrute...

    Calendrier du Concours de recrutement des magistrats…

    Lire la suite

REPUBLIQUE DU SENEGAL

Un Peuple – Un But – Une Foi

——————-

COMMUNIQUE DE PRESSE 

 

Les épreuves écrites des 07 et  08 mai 2022 du concours de recrutement de magistrats de la Cour des Comptes auront lieu à l’amphithéâtre de  la  Faculté des Sciences économiques et  

de  Gestion (FASEG) de  l’Université CheikhAnta  DIOP de  Dakar (UCAD) à partir de 08 heures précises. 

 

Le Secrétaire général 

 

 

Concours de Recrutement

*-*-*-*-*-*

 

La Cour des Comptes organise un concours de recrutement de magistrats pour l’accès au grade de Conseiller dans les conditions fixées par le décret n° 2018-07 du 3 janvier 2018 (JO n° 7102 du 16 juin 2018).

Ce concours est ouvert aux fonctionnaires et agents non fonctionnaires de l’Etat, des collectivités territoriales ou de tout organisme public, aux magistrats et aux militaires ayant, au 1er janvier 2022, au moins cinq ans d’ancienneté dans les hiérarchies A1, A spécial ou assimilées.

Le nombre de postes à pourvoir est fixé à quinze.

Les épreuves du concours se dérouleront à compter du 07 mai 2022.

  1. Epreuves d’Admissibilité
  • Première épreuve (écrite) notée sur 20

Une composition sur un sujet d’ordre général portant sur les problèmes politiques, économiques et sociaux mondiaux (coefficient : 3, durée :                          4 heures).

  • Deuxième épreuve (écrite) notée sur 20

Une composition portant notamment sur les finances publiques, l’économie, les techniques de contrôle, la comptabilité publique ou privée (coefficient : 3, durée : 4 heures).

  1. Epreuves d’admission
  • Première épreuve (écrite) notée sur 20

Une composition comportant la rédaction d’une note de synthèse des aspects juridique, budgétaire, financier et comptable d’un dossier et débouchant sur des propositions relatives à l’organisation, au fonctionnement et au contrôle de l’organisme étudié (coefficient : 3, durée : 4 heures).

  • Deuxième épreuve (orale) notée sur 20

Un exposé oral de dix minutes sur un sujet portant sur le programme du concours, précédé d’une préparation de trente minutes et suivi d’un entretien avec les membres du jury de vingt minutes (coefficient 2).

Les dossiers de candidature doivent parvenir au Secrétariat général de la Cour des Comptes (71-73 Boulevard de la république, Dakar) le 17 mars 2022 à 17 heures au plus tard.

Les dossiers de candidature comprennent :

  • une lettre de motivation manuscrite établie sur papier libre, datée et signée par le candidat ;===
  • un curriculum vitae avec une photo d’identité récente, précisant les diplômes du candidat, le déroulement de sa carrière, son grade, son numéro de matricule, sa fonction actuelle et son ancienneté dans la hiérarchie A1, A spécial ou assimilée ;
  • une copie certifiée conforme de l’acte de nomination dans la hiérarchie A1, A spécial ou assimilée ;
  • un extrait de casier judiciaire datant de moins de trois mois ;
  • une copie du décret le relevant de l’incapacité prévue à l’article 16.2° de la loi 61-10 du 7 mars 1961 portant Code de la Nationalité pour le candidat ayant acquis la nationalité sénégalaise par décision de l’autorité publique depuis moins de cinq ans.

La limite d’âge est fixée à 55 ans au 1er janvier 2022.

La liste des candidats autorisées à concourir sera fixée par arrêté du Premier Président de la Cour des Comptes au plus tard quinze jours avant le début des épreuves.

NB :

Pour tout renseignement complémentaire, les candidats peuvent s’adresser au Secrétariat général de la Cour des Comptes.

Tél : 33 859 90 50 ; 33 859 90 70 ; 33 859 90 44.

email : cndiaye@courdescomptes.sn

bgoudiaby@courdescomptes.sn

———————————————————————————————————— 

Mise en ligne du Rapport public général des années 2015, 2016, 2017 de la Cour des Comptes.

REPUBLIQUE DU SENEGAL

Un Peuple – Un But – Une Foi

——————-

 

15ème Assemblée générale de l’AFROSAI à Dakar

 

La Cour des Comptes du Sénégal accueille du 17 au 18 mars 2022, la deuxième partie des travaux de la 15ème assemblée générale de l’Organisation Africaine des Institutions Supérieures de Contrôle (ISC) des Finances Publiques (AFROSAI). La première partie qui s’était tenue en ligne les 7 & 8 juillet, en raison des restrictions liées à l’épidémie de la Covid 19, avait été sanctionnée par l’élection, à l’unanimité, de M Mamadou FAYE, Premier Président de la Cour des Comptes du Sénégal comme Président en exercice de l’AFROSAI pour un mandat de 3 ans.

Les travaux de l’AG se dérouleront dans les salons du King Fahd palace.

L’Assemblée générale portera sur le fonctionnement de l’organisation et l’examen des projets de :

  • Statuts ;
  • Règlement intérieur du Comité Directeur ;
  • Règlement financier ;
  • Structure organisationnelle de la Direction exécutive.

Deux séances thématiques seront également abordées par les participants. L’une portera sur « L’audit du secteur des industries extractives en Afrique » et la seconde table ronde traitera de « L’intégration du concept Big data dans l’audit du Secteur public. »

Plus de 100 participants issus des 54 institutions supérieures de contrôles (ISC) des pays membres de l’AFROSAI ont, d’ores et déjà, confirmé leur participation aux travaux de l’AG.

Les travaux prennent fin, le vendredi 18 mars 2022.

 

 

Concours de Recrutement

*-*-*-*-*-*

 

La Cour des Comptes organise un concours de recrutement de magistrats pour l’accès au grade de Conseiller dans les conditions fixées par le décret n° 2018-07 du 3 janvier 2018 (JO n° 7102 du 16 juin 2018).

Ce concours est ouvert aux fonctionnaires et agents non fonctionnaires de l’Etat, des collectivités territoriales ou de tout organisme public, aux magistrats et aux militaires ayant, au 1er janvier 2022, au moins cinq ans d’ancienneté dans les hiérarchies A1, A spécial ou assimilées.

Le nombre de postes à pourvoir est fixé à quinze.

Les épreuves du concours se dérouleront à compter du 07 mai 2022.

  1. Epreuves d’Admissibilité
  • Première épreuve (écrite) notée sur 20

Une composition sur un sujet d’ordre général portant sur les problèmes politiques, économiques et sociaux mondiaux (coefficient : 3, durée :                          4 heures).

  • Deuxième épreuve (écrite) notée sur 20

Une composition portant notamment sur les finances publiques, l’économie, les techniques de contrôle, la comptabilité publique ou privée (coefficient : 3, durée : 4 heures).

  1. Epreuves d’admission
  • Première épreuve (écrite) notée sur 20

Une composition comportant la rédaction d’une note de synthèse des aspects juridique, budgétaire, financier et comptable d’un dossier et débouchant sur des propositions relatives à l’organisation, au fonctionnement et au contrôle de l’organisme étudié (coefficient : 3, durée : 4 heures).

  • Deuxième épreuve (orale) notée sur 20

Un exposé oral de dix minutes sur un sujet portant sur le programme du concours, précédé d’une préparation de trente minutes et suivi d’un entretien avec les membres du jury de vingt minutes (coefficient 2).

Les dossiers de candidature doivent parvenir au Secrétariat général de la Cour des Comptes (71-73 Boulevard de la république, Dakar) le 17 mars 2022 à 17 heures au plus tard.

Les dossiers de candidature comprennent :

  • une lettre de motivation manuscrite établie sur papier libre, datée et signée par le candidat ;===
  • un curriculum vitae avec une photo d’identité récente, précisant les diplômes du candidat, le déroulement de sa carrière, son grade, son numéro de matricule, sa fonction actuelle et son ancienneté dans la hiérarchie A1, A spécial ou assimilée ;
  • une copie certifiée conforme de l’acte de nomination dans la hiérarchie A1, A spécial ou assimilée ;
  • un extrait de casier judiciaire datant de moins de trois mois ;
  • une copie du décret le relevant de l’incapacité prévue à l’article 16.2° de la loi 61-10 du 7 mars 1961 portant Code de la Nationalité pour le candidat ayant acquis la nationalité sénégalaise par décision de l’autorité publique depuis moins de cinq ans.

La limite d’âge est fixée à 55 ans au 1er janvier 2022.

La liste des candidats autorisées à concourir sera fixée par arrêté du Premier Président de la Cour des Comptes au plus tard quinze jours avant le début des épreuves.

NB :

Pour tout renseignement complémentaire, les candidats peuvent s’adresser au Secrétariat général de la Cour des Comptes.

Tél : 33 859 90 50 ; 33 859 90 70 ; 33 859 90 44.

email : cndiaye@courdescomptes.sn

bgoudiaby@courdescomptes.sn

———————————————————————————————————— 

Mise en ligne du Rapport public général des années 2015, 2016, 2017 de la Cour des Comptes.

Coopération internationale